José Tolentino Mendonça: «Teologia dos sentidos»

José Tolentino Mendonça: «Teologia dos sentidos»

COMBONIANUM - Formazione Permanente

Jornal do Vaticano destaca «teologia dos sentidos» de José Tolentino Mendonça.

da Capa do livro A mística do instante
da Capa do livro “A mística do instante”

Recentemente  “L’Osservatore Romano”, dedicou meia página a analisar «a teologia dos sentidos» do P. José Tolentino Mendonça,  publicado originalmente pela Paulinas Editora em 2014 e traduzido o ano passado para italiano, com o título “Mistica dell’instante. Tempo e promessa”, pela “Vita e Pensiero”.

«Não há separação entre alma e corpo», escreve Antonella Lumini sobre o livro “A mística do instante”. A cisão da alma e do corpo «é estranha à tradição bíblica, na qual o ser humano, criado à imagem e semelhança de Deus, é considerado na sua integridade: “O corpo já não é um revestimento externo do princípio espiritual ou uma prisão da alma, como pretende o platonismo e as suas muitas réplicas”», refere o artigo, citando o livro.

«Dado que o acontecimento da incarnação é o fulcro do cristianismo, também…

Ver o post original 434 mais palavras

Anúncios
Le chemin de croix du bienheureux Oscar Romero.

Le chemin de croix du bienheureux Oscar Romero.

Oscar Romero, apóstolo dos pobres.

COMBONIANUM - Formazione Permanente

Assassiné le 24 mars 1980 alors qu’il célébrait la messe, l’archevêque de San Salvador s’attendait à subir le martyre. Une biographie très complète retrace cette vie offerte à l’exemple du Christ.

Mgr Oscar Romero, archevêque de San Salvador, assassiné alors qu'il célébrait la messe le 24  mars 1980

<img width=”874″ height=”596″ src=”https://aleteiafrench.files.wordpress.com/2016/02/web-oscar-romero-bishop-san-salvador-c2a9archives-ciric-ai-1.jpg?w=874″ class=”attachment-aleteia_single_thumb size-aleteia_single_thumb wp-post-image” alt=”OSCAR-AMULFO ROMERO Y GALDAMEZ – ARCHEVEQUE DE SAN SALVADOR (SALVADOR) (1977 – 1980) NE: 1917 – PRETRE: 1942 – EVEQUE: 1970 (AUX. SAN SALVADOR, PUIS DE SANTIAGO DE MARIA) – ASSASSINE LE 24 MARS 1980″ />

Il était 18 h 25 ce 24 mars 1980, lundi de la dernière semaine de Carême, quand Mgr Romero s’effondra sur l’autel de la chapelle de l’hôpital de la Divine Providence à San Salvador, foudroyé par une balle explosive en plein cœur.  Il venait d’achever l’homélie par ces mots : «Que ce corps immolé et ce sang sacrifié pour les hommes nous aide à offrir notre corps et notre sang à la souffrance et à la douleur…

Ver o post original 581 mais palavras

QUARESMA com Henri Nouwen (29)

QUARESMA com Henri Nouwen (29)

Para viver com mais intensidade essas últimas semanas de quaresma.

COMBONIANUM - Formazione Permanente

Um texto de Henri Nouwen para cada dia da Quaresma

29. A tentação de impressionarmos

29. A tentação de impressionarmos

Como podemos ultrapassar esta tentação que invade toda a nossa vida? É importante reconhecer que a nossa fome de coisas espectaculares – tal como o nosso desejo de nos evidenciarmos – tem muito a ver com a nossa procura de identidade. Ser uma pessoa e ser-se visto, apreciado, amado e aceite tem-se tornado quase a mesma coisa para muita gente. Quem sou eu, se ninguém me presta atenção, me agradece ou reconhece o meu trabalho? Quanto mais inseguros, hesitantes e solitários formos, maior será a nossa necessidade de popularidade e apreço. Infelizmente, essa fome nunca será saciada. Quanto mais apreciados somos, mais desejamos sê-lo. A fome de aceitação humana é como um barril sem fundo, que ninguém pode encher: nunca poderá ser satisfeita.  Jesus respondeu ao tentador: «Não tentarás ao Senhor, teu Deus.» De facto…

Ver o post original 300 mais palavras

Le CARÊME avec Maurice Zundel (29)

Le CARÊME avec Maurice Zundel (29)

Pour vivre intensement ce temps de grace

COMBONIANUM - Formazione Permanente

Le Carême, jour par jour, avec Maurice Zundel

Prêtre suisse né en 1897 et mort en 1975, Maurice Zundel a été un prédicateur itinérant, peu connu de son vivant. Invité par le pape Paul VI, son ami, il prêcha une retraite de carême au Vatican en février 1972.
Le pape Paul VI a dit de Zundel qu’il «était un génie, génie de poète, génie de mystique, écrivain et théologien, et tout cela fondu en un, avec des fulgurations». Il est étonnant de constater à quel point la pensée de cet humble prêtre continue de rayonner; il est considéré comme un géant de la spiritualité chrétienne.
Voici 40 ‘mots’ ou ‘pensées’ de Zundel, extraits de ses écrits, homélies et conférences pour nous accompagner pendant ces 40 jours de Carême.

Jamais vous ne pourrez vous voir

29.  Le miroir

Jamais vous ne pourrez vous voir vous-même dans un miroir. Un miroir peut être utile à votre toilette, voire…

Ver o post original 286 mais palavras

Le Carême, c’est quoi?

        Introduction

Avec la célébration de ce mercredi 10 février, mercredi des cendres, les chrétiens catholiques du monde entier rentrent dans l’un des  temps fort du calendrier liturgique chrétien romain, le carême. Le carême qui dure quarante jours, est  un temps de conversion et de pénitence et  prépare à la passion-mort et résurrection du Christ.

        1.  Historique du carême

Du latin quadragesima dies, qui signifie quarantième jour, le carême est une période de 40 jours réservée à la préparation de la pâque. Dans l’Eglise primitive, c’était le temps ultime de préparation au baptême pour les catéchumènes qui devaient le recevoir dans la nuit de Pâques. Mais dès le IVe siècle, se manifeste la tendance à en faire un temps de pénitence et de renouvellement pour toute l’Eglise avec la pratique du jeûne (abstention de certains aliments, surtout la viande le vendredi). Mais avec le temps la pratique a été allégée, pour se réduire à des exigences minimales : invitation au jeûne le mercredi des cendres et le vendredi saint, et l’abstinence des viandes le vendredi du carême. L’origine de la cendre quant à elle dans l’Eglise remonte au Xe siècle40-jours-disciple-600

  2.   Pourquoi le carême commence  le Mercredi des cendres ?

Jusqu’au VIIe siècle, le carême débutait le dimanche de la quadragésime, le 40e jour. Mais en réalité quand on compte, c’était plutôt le 42e jour. En plus, en tenant compte des dimanches, pendant lesquels le jeûne était interrompu, le nombre de jours de carême effectif jusqu’à Pâques se trouvait inférieur à 40. Ainsi pour rester fidèle au chiffre 40, symbolique dans la bible (40 ans de traversée du désert par les hébreux, 40 jours de jeûne du Christ dans le désert…), on avança le début du carême au mercredi précédent le dimanche de la quadragésime : le mercredi des cendres. Mais quelle est la signification des cendres ?

       3.   La signification de la cendre

careme_1
Marqués du cendre, les chrétiens sont appelés à la conversion

Dans la bible, surtout l’Ancien testament, la cendre est la représentation à la fois du péché et de la fragilité de l’homme (Sagesse 15,10 ; Ezéchiel28, 18 ; Malachie3, 21).Se couvrir des cendres c’est exhaler sa douleur au sein de l’épreuve, mais c’est aussi manifester sa conscience et son regret du péché (Judith4, 11-15 ; Ezéchiel27, 30), signifier son espérance dans la miséricorde de Dieu. C’est pourquoi au cours de la célébration des cendres, le front des membres du clergé et des fidèles est marqué d’un peu de cendres ; en même temps le célébrant leur rappelle « qu’ils ne sont que poussières » et doivent s’employer à trouver Dieu par la conversion. Ainsi est souligné le sens de la période de carême qui s’ouvre tout entière orientée vers l’esprit de pénitence ; c’est-à-dire de retour sur soi et de conversion. Comment  peut-il manifester ce désir de conversion, de pénitence durant ce temps ?

       4.   Les manifestations de la pénitence pendant le temps de carême        

Le carême est  le temps  favorable que nous propose l’Eglise pour vivre la pénitence. La pénitence  est définie en effet comme une conversion, (du grec métanioa, littéralement changement d’esprit) du pécheur. Elle désigne donc tout un ensemble d’actes intérieurs et extérieurs en vue de la réparation du péché commis, et l’état de fait qui en résulte pour le pécheur.  Pour ce fait, elle exige donc de nous des manifestations extérieures qui témoignent de notre intériorité. Dans l’Eglise trois formes classiques des manifestations de la pénitence sont requises. Ce sont les principales bonnes œuvres qui, selon la tradition juive, rendent l’homme juste devant Dieu. Il s’agit du jeûne, de l’aumône et de la prière.carc3aame2

                 A.  Le jeûne 

Littéralement, le jeûne veut dire se priver de l’aliment pour un temps. Mais dans l’Eglise, images_7il signifie encore plus. Il s’agit de se priver des choses qui nous sont chères pour les partager avec les autres, il s’agit aussi de poser des actes de charité, pratiquer la justice (cf. Is58, 4-7)…Mais tout ceci doit se faire dans le plus grand secret pour n’être connu que de Dieu notre Père (Mt6,18).Ce n’est qu’ainsi que nous pourrions atteindre le but pour lequel nous avons jeûné, c’est-à-dire nous approcher de Dieu, recevoir de lui sa bénédiction et sa grâce (cf. Mt6,18 ;Is58,11). Le jeûne est obligatoire dans l’Eglise le mercredi des cendres et le vendredi saint.

               B.  L’aumône 

L’aumône consiste à faire des actes de charité envers ceux qui souffrent. Ces actes Jesus gives the bread to a beggar.peuvent consister par exemple à donner à manger aux affamés, donner de l’eau à celui qui a soif, vêtir celui qui est nu, accueillir chez soi l’étranger, visiter les prisonniers et les malades… Car à chaque fois que nous faisons cela à l’un de ces plus petits, c’est au Seigneur que nous le faisons

(cf. Mt25, 31-46). Ceci aussi dans le plus grand secret pour n’être connu de Dieu seul qui nous le rendra (Mt6, 4).

             C.  La prière 

L’Eglise nous invite pendant le temps de carême à renforcer notre relation avec Dieu. priereNous devons donc dédier plus de temps durant ce temps  fort à la prière et à l’écoute de la Parole. Nous pourrons ainsi par exemple dédier par jour  trente minutes de méditation sur un texte biblique (il est plus recommandé l’évangile du jour), participer régulièrement aux messes du dimanche et de la semaine, réciter le chapelet et bien d’autres actes de piété. Car ce n’est que par la prière et par ce contact quotidien avec la Parole de Dieu que nous trouverons la force pour jeûner et faire l’aumône saintement sans tomber dans la tentation de l’orgueil.

En analysant en profondeur ces trois piliers du temps de carême, nous voyons que la vraie pénitence qui  est demandée durant ce temps de carême est l’amour de Dieu et celui du prochain, autrement dit ne pas séparer la foi et la charité. Le pape émérite Benoît XVI écrivait dans le message pour le carême 2013, n°3 «nous ne pouvons jamais séparer, voire opposer, foi et charité. Ces deux vertus théologales sont intimement liées et il est erroné de voir entre celles-ci une opposition. En effet, d’un côté, l’attitude de celui qui place d’une manière aussi forte l’accent sur la priorité et le caractère décisif de la foi au point d’en sous évaluer et de presque en mépriser les œuvres concrètes de la charité et de la réduire à un acte humanitaire générique, est limitante. Mais de l’autre, il est  aussi limitant de soutenir une suprématie exagérée de la charité et de son activité, en pensant que les œuvres remplacent la foi. Pour une vie spirituelle saine, il est nécessaire de fuir aussi bien le fidéisme que l’activisme moraliste ».

Le carême de cette année a une connotation spéciale. Il se déroule dans le jubilé

carousel-logo-jubile
logo du Jubilé extraordinaire de la miséricorde

extraordinaire de la miséricorde décrété par le pape François. En cette Année sainte, le  Pape  souhaite que ce temps de pénitence soit vécu de manière «plus intense» pour célébrer et expérimenter la miséricorde de Dieu, notamment à travers les œuvres corporelles et spirituelles de miséricorde. Le Saint-Père invite à ne «pas laisser passer en vain ce temps de Carême favorable à la conversion». Vivement que tous les chrétiens puissent tirer profit de ce temps pour se rapprocher de Dieu et du prochain.

 

 

Zika virus: o que é?

A diretora-geral do Comitê de Emergências da Organização Mundial da Saúde (OMS), Margaret Chan, declarou ontem o zika vírus como uma emergência de saúde pública de ordem mundial. Segundo a OMS, o vírus pode atingir cerca de 4 milhões pessoas no continente americano, sendo 1,5 milhão no Brasil. O zika vírus  é uma verdadeira ameaça a humanidade. Para combatê-lo, é preciso a colaboração de todos e todas.

  1. História do vírus zika

Zika Vírus é uma infeção causada pelos vírus zika, transmitida pelo mosquito Aedes Aegypti transmissor também da Dengue e da Chikungunya. Esse vírus foi descoberto pela primeira na Uganda (África) em 1947, onde foi encontrado nos macacos numa floresta chamada Zika, por isso recebe esse nome. Os primeiros casos de seres humanos contaminados foram registrados na Nigéria em 1954. Em 2007, o vírus atingiu a Oceania. Em 2015, chegou ao Brasil no Rio Grande de Norte e na Bahia. E hoje 28 países e territórios sofrem com a epidemia do vírus.

aedes_aegypti

2.  Causas e ciclo de transmissão do Zika

O vírus da zika não é contagioso, sua transmissão acontece através do mosquito Aedes Aegypti. Mas, caso um mosquito não tenha o vírus da zika pique uma pessoa que foi contaminada pelo vírus, ele passa a adquirir o vírus e começa a transmiti-la a outras pessoas por meio de sua picada.

O ciclo de transmissão do vírus da zika depende do período de reprodução do mosquito Aedes Aegypti. A fêmea do mosquito deposita os seus ovos nos recipientes com água. As larvas transformam-se em mosquitos adultos num período de 7 a 10 dias. O Aedes Aegypti se reproduz em uma velocidade muito rápida. A fêmea pode depositar até 1500 ovos durante a sua vida (45 dias).

A pessoa contaminada pelo vírus zika demora entre 3 a 12 dias para manifestar os primeiros sintomas.

ciclonovo
Cíclo de reprodução do Aedes Aegypti

3. Os sintomas

Os principais sintomas da doença são:

  • Febre;
  • Dor nas articulações frequentemente nas mãos, nos  pés e nos músculos;
  • Dor de cabeça;
  • dor abdominal;
  • diarreia;
  • fotofobia e conjuntivite;

4. Relação entre Zika e Microcefalia

Há um estudo sobre a provável ligação entre o vírus da zika e o desenvolvimento de Microcefalia. A descoberta da Microcefalia nas crianças nascidas de mães contaminadas pelo vírus zika leva os cientistas a acreditar na relação.

Por mais informações sobre essa provável ligação clique aqui:Entenda melhor a relação entre Zika e Microcefalia.

3_2
Comparação entre uma cabeça ao tamanho normal e uma atingida pela Microcefalia

5.  A reação da comunidade internacional

A comunidade interacional não demorou a reagir diante dessa ameaça a saúde humana Além da OMS que declarou ontem o zika como uma emergência de saúde, muito país vem tomando medidas para combater o vírus.

size_810_16_9_oms
Sede da OMS, Genêve ( Suiça)

No Brasil onde o vírus já atingiu mais de 3000 pessoas, o Governo Federal tomou muitas medidas para lutar contra o virus Zika. Uma dessas medidas é chamar a população a trabalhar juntos com o governo para evitar a reprodução do Aedes Aegypti. Embora seja uma ação que demanda tempo, esse é o meio eficaz de luta. Pois até agora não há vacina contra a Zika.

Nos Estados Unidos, o presidente Obama encontrou-se com as autoridades da saúde pública. Durante esse encontro, ele pediu para acelerar as pesquisas para o desenvolvimento de uma vacina contra a doença. O governo brasileiro está negociando com os EUA para desenvolver a vacina.

A França, o Reino unido, a Alemanha, o Canadá e o Centro Europeu para Prevenção e Controle de doenças já emitiram alertas para que gestantes evitam viagem para o Brasil em razão do risco de Zica.

Essas ações dos governos do mundo mostram o perigo que representa o vírus zika para a nossa humanidade. Isso significa que cada um de nós tem a responsabilidade de assumir a luta contra o zika. Então qual a sua contribuição?